Musiques et Danses

Musiques et Danses

De la Musique à la Danse il n'y a qu'un pas

La Musique

Pour apprécier pleinement la musique cubaine que nous écoutons et que nous dansons aujourd’hui, il est important de comprendre l’évolution et le cheminement qu’elle a eu dans l’histoire culturelle à Cuba.

80% des musiques cubaines que nous entendons aujourd’hui sont appelées Salsa ou Timba (nouvelle évolution de la Salsa). Ces termes sont aussi vastes que le Hip-Hop, le Jazz ou le rock. On y a mis beaucoup de chose c’est pourquoi l’utilisation du terme « genre » a toujours été controversée.

Il y a beaucoup de choses à dire là-dessus. Cela sera présenté prochainement dans un article dédié dans Actualité : Stay Tuned.
En attendant, mes recherches au fil des années et études à Cuba sont le sujet de cours de musicologie mais aussi expliqué dans les cours réguliers par petits épisodes (il y a 8 saisons pour le moment 😀 ).

En quelques mots, ces deux genres tirent leurs racines dans la cultures Afro-Rumbera et Sonera (Son traditionnel) issues du métissage entre les cultures Africaine et Espagnole. La Clave rencontre la Guitar española !

2-3_Son_Clave

Les premières mentions à la Salsa ont été faites avec la légende sonera Ignacio Pineiro pour « Donde estabas anoche » (1925) et Echale salsita (1933).
Bien que le terme Salsa soit employé pour définir l’ajout de piquant, Ignacio Piñeiro définit ce « genre » comme restant du Son Cubano.

Par la suite, les influences nord-américaines avec le Jazz, le Rock, la Funk connues dans les 50 dernières années et partagées par des groupes comme Irakere et NG La Banda, ont eu une forte importance dans la création de la Timba que nous connaissons aujourd’hui.
Le retour aux origines de la Rumba et de l’Afro (Orishas, Palo, Arara…) encore plus intensément qu’avant, s’entend clairement sur les derniers enregistrements.

L’évolution se poursuit avec les influences urbaines du Hip-Hop, Ragga… pour faire naître le Reggaeton et/ou Cubaton qui fait fureur actuellement à Cuba et partout dans le monde.

La notion la plus importante et l’élément commun entre ces différentes musiques est qu’elles sont créées pour être dansées et « PARA GOZAR » !

Pour savoir pourquoi, lisez notre article qui l'explique d'avantage!

La Danse

Les danses cubaines s’échangent à deux pour la majorité (couple). C’est la connexion entre l’homme et la femme, mais aussi entre les amis, qui au est cœur de cet art. La danse est avant tout un instant de plaisir et d’expression de la vie. Elle permet une reconnexion avec nous mêmes et les autres.

A Cuba on observe comme expressions principales de cette philosophie :

Salsa

Son

Rumba

Reggaeton

Plus que des mots (que vous allez avoir en cours), je vous propose de découvrir cela en vidéo :