ActualitésArticles

Les 10 choses à faire pour inviter une cavalière

Baila Cubano - To_Do_List

Les 10 choses à faire pour inviter une partenaire

Cet article est avant tout destiné aux hommes, mais en le lisant mesdames vous verrez que l’on vous a entendu et que la parole se diffuse 😛   

Autant dire que ce n’est pas à un homme de répondre arbitrairement à cette question, bien qu’il y ait beaucoup de bon sens, mais à nos cavalières qui souhaitent s’exprimer vivement sur le sujet.

La danse dépend beaucoup de l'état d'esprit dans lequel vous allez mettre votre cavalière en l'invitant. Après pas mal d’échanges et de partage avec mesdames les danseuses, sur un panel IFOP de 2500 pers… (je rigole) enfin bref, voici les 10 choses qui ressortent. Alors messieurs sortez votre stylo !

N°1

Prendre une douche. C’est un peu provocateur c’est sûr mais on ne sort pas de la salle de sport pour aller directement danser. Même si l’on ne danse pas collés-serrés, on a une certaine proximité. C’est donc une forme de respect à avoir envers votre partenaire, qui va vous accepter dans son espace.

N°2

Si possible mettre un peu de parfum, perso j’aime bien Givenchy hahaha. C’est toujours plus agréable d’avoir un cavalier qui sent bon et croyez les lorsqu’elles disent que c’est rare.

 

N°3

Ecouter la musique avant d’inviter sa partenaire. Il est important d’inviter votre cavalière sur une musique vous aimer, car elle sera la carte de visite de ce que vous aimez. Si c’est le cas alors foncez !

 

N°4

La tenue qui vous ressemble : Soyez dans la tenue avec laquelle vous serez vous-même. C’est très bien d’être apprêté, mais il faut aussi que cette tenue vous permette également de vous exprimer comme vous le désirez. Essayez de trouver le juste milieu 

 

N°5

Put Your Smile On, car une danse sans sourire est une danse de perdue : armez-vous de votre plus beau sourire. Attention, une fois mis en place vous ne pourrez plus l’enlever c’est comme dans the MASK. Mais pas de panique cela en vaut la peine, car il n’y a rien de plus plaisant de voir une personne heureuse de nous inviter.

 

N°6

L’invitation : Demandez-lui sa main, physiquement sauf si vous avez une bague à disposition lol. Cela parait évident mais on ne tire pas une fille par le bras pour aller danser.
L’idéal serait :

  • La ou les saluer
  • S’excuser : si elle est en train de parler
  • Tendre sa main
  • Lui demander en la regardant dans les yeux : Souhaiterais-tu danser cette musique (avec moi) ?

 

N°7

Rester classe même lorsqu’elle vous dit « non » : Bien qu’il soit rare de dire non dans notre milieu super positif, cela peut quand même arriver.
Et sans vous le dire elle peut avoir mille raisons qui justifieraient cette réponse : elle est fatiguée à cause de la dernière danse trop active, elle ne souhaite pas trop transpirer car elle s’est faite très belle peut-être pour vous d'ailleurs, elle a mal aux pieds, elle veut finir sa conversation, elle n’est pas dans l’esprit salséro et a des préjugés sur vous ou elle a la tête à autre chose… 
Quoiqu’il en soit, restez classe comme un vrai « sonero » qui se respecte, dites-lui « la prochaine fois peut-être » et repartez gentiment. Il se pourrait qu’elle vous invite plus tard ou qu’une autre en soit ravie car elle vous attendait... En tout cas vous aurez eu le comportement exemplaire du parfait gentleman.

 

N°8

On a tous été débutant : Si elle vous répond qu’elle est débutante, cela ne change rien ! On a tous été débutant et on est tous le débutant de quelqu’un. En revanche l’envie et le plaisir sont eux universelles. Votre mission si vous l’acceptez est de lui faire apprécier un maximum cette danse car si elle est vraiment débutante, on veut qu’elle revienne jusqu’à ne plus l’être !

 

N°9

Ne jugez pas la salsera par ses talons : Invitez tout le monde. La musique et la danse n’ont pas d’âge, elles sont à la fois blondes, brunes, rousses, avec des bouclettes, à lunettes…, sveltes et en formes, en baskets, en talons… Chaque femme à sa manière de danser, qu’il lui ressemble. Et croyez-moi cela en vaut le détour !

 

N°10

Dites-lui merci : Après chaque danse dites-lui « merci pour cette danse et ce moment partagé ». Avec le temps et les voyages j’ai pris l’habitude de faire une bise pour remercier ma partenaire, et j’ai toujours eu le droit à un bonus de sourire supplémentaire. Je remarque que cela se fait de plus en plus et j’en suis ravis. Il est important de garder un caractère humain et une connexion avec les personnes avec qui on va évoluer. Le milieu salsero est très petit, on se croise à Paris, Strasbourg, Orange, Barcelone, Rome Shanghai la Havane…. autant kiffer de se voir 😀

 

J’espère que cet article vous a plu , et si c’est le cas on n’hésite pas on partage, d’autres pourraient l’aimer 😀

Guirooooooooo !  Fares Shanguito

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *